Regard d'experts

Mutuelles & Assurances : pourquoi investir dans la prévention en nutrition ?

Share

Des assurés en bonne santé sont des assurés qui vivent mieux, plus longtemps… et qui coûtent évidemment moins cher au système de santé, auquel participent activement les mutuelles et assurances, et les entreprises.

Savez-vous qu’en 2016, le trésor public a estimé à 20,4 Mrds € le coût de l’obésité et de ses conséquences ? 13,4 Mrds € de surcoûts pour l’Assurance Maladie et les indemnités journalières ; et 7,7 Mrds € pour les pertes de production.

En effet, sans être alarmiste, selon l’INSERM, 56 % des hommes et 41 % des femmes sont en surpoids ou obèses en France en 2016 ! Et ces personnes sont malheureusement nettement plus touchées par l’hypertension artérielle, le diabète ou encore la dépression…

Autant de pathologies dont la prise en charge (médicaments, hospitalisation…) et les conséquences (arrêts de travail, décès…) coûtent tant sur le plan économique que social !

Pourtant, en adoptant tout simplement une hygiène de vie saine, basée sur les 2 piliers majeurs que sont l’alimentation et l’activité physique, on diminue clairement le risque d’apparition du surpoids et de ces nombreuses pathologies.

Alors vous, en tant que « prestataire de santé », avez-vous conscience d’être un maillon indispensable de cette prise de conscience ?

Aider les assurés à faire attention à eux aujourd’hui, c’est prévenir la survenue de nombreuses pathologies demain et éviter des prises en charge coûteuses tant pour l’état que pour l’employeur.

 

L’entreprise, un lieu propice à l’intégration des bons messages

 

En passant en moyenne 40 ans de notre vie au travail à hauteur de 35 heures par semaine en moyenne, il apparaît évident que l’entreprise est un acteur légitime de la prévention santé, surtout lorsqu’on connaît le poids du bien-être au travail sur la santé, et sur l’engagement au quotidien !

Cela est d’autant plus vrai que depuis le 1er janvier 2016, chaque employeur a l’obligation de proposer une mutuelle d’entreprise à ses salariés dès lors que ceux-ci n’en disposent pas déjà d’une.

Ainsi, il semble évident qu’accompagner vos clients professionnels dans une démarche au long terme auprès de leurs salariés est plus que d’actualité… Et un vrai vecteur de différenciation par rapport à vos concurrents !

 

La révolution est déjà en marche : de quoi s’inspirer… et se lancer !

  1. Le coaching diététique, la formule la plus usitée auprès des adhérents

 

Dès 2010, le groupe Covéa (MAAF, MMA et GMF) préemptait le territoire en proposant une offre globale composée d’un programme de rééducation alimentaire en ligne, d’un coaching téléphonique et d’un relais vers un réseau de diététiciennes libérales partenaires aux tarifs de consultations négociés. Les résultats furent probants : « Vous n’êtes plus seul pour maigrir, votre assureur est là ! » (juillet 2013).

SIACI Saint-Honoré, groupe français de courtage et de conseil en assurances, lançait dans la foulée Vivinter diet, un bilan nutritionnel personnalisé en ligne pour un diagnostic complet des apports en calories, nutriments, minéraux et vitamines : offert à ses 850 000 bénéficiaires !

Swiss Life allait encore plus loin en devenant partenaire du régime Weight Watchers, pour permettre à ses assurés de bénéficier d’une prise en charge ad’hoc à prix réduit par leur complémentaire santé.

En novembre 2011, Malakoff Médéric avait initié une démarche nutrition avec « Bien déjeuner dans ma boîte », visant à améliorer les comportements alimentaires lors du déjeuner sur le lieu de travail.

campagne de prévention bien déjeuner dans ma boite

Et, en janvier 2016, le leader de la protection sociale poursuivait sa démarche éducative en organisant dans ses boutiques 5 ateliers nutrition sur des thématiques diverses telles que le rôle de l’alimentation dans la prévention du cancer ou le choix des aliments pour des personnes ayant du diabète ou un excès de cholestérol.

En janvier 2012, Allianz France mettait également à disposition de ses assurés santé, un coaching diététique par téléphone : la première formule proposait un simple bilan de son alimentation et de son hygiène de vie, tandis que la seconde formule, plus complète, permettait de bénéficier de conseils personnalisés et d’un programme bien-être / minceur, suivi par une diététicienne.

 

  1. De bonnes habitudes dès le plus jeune âge

 

Depuis 2009, la Mutualité Française Picardie agit auprès des collégiens avec le programme « Bouge… une priorité pour ta santé », pour les aider à adopter un mode de vie sain, et partager leur expérience avec leurs parents. Dans ce cadre, Nutrikéo a animé une vingtaine d’ateliers dans les collèges pour sensibiliser les adolescents à la nutrition et au marketing de l’aliment pour savoir décrypter les messages publicitaires et connaître les différentes techniques marketing.

campagne de prévention bouge... une priorité pour ta santé

En 2010, la Mutuelle Générale lançait « On mange quoi » en partenariat avec l’Institut Pasteur de Lille, un site éducatif à destination des enfants et leurs parents tel un magazine en ligne dédié à la nutrition : encyclopédie, quiz, recettes, dossiers de fond…

 

  1. Des démarches plus globales liées à des pathologies courantes

 

En 2013, face aux chiffres alarmants du diabète de type 2 qui a presque doublé en 10 ans, Axa Prévention lançait, à l’occasion de la journée mondiale du diabète (le 14 novembre), une web série de 6 épisodes « Domestic fitness » mettant en scène de manière burlesque 2 coachs sportifs au look années 80… Ou comment dédramatiser un sujet délicat et faire passer avec humour les bons conseils !

En novembre 2015, la MGEN lancait Vivoptim, un programme e-santé pour prévenir et accompagner le risque cardiovasculaire, dans 2 régions pilotes de France (Bourgogne et Midi-Pyrénées), rejointes en mai 2016 par la Franche-Comté et le Languedoc-Roussillon. Le groupe s’engage ainsi dans une gestion préventive de la santé et place l’adhérent au cœur d’un parcours de santé cohérent via des outils d’e-coaching : recettes, vidéos d’experts, newsletters, fiches santé… et une plateforme téléphonique médicalisée. Un succès avec plus de 13 500 adhérents impliqués, dont 50% ont pour objectif un accompagnement sur des problématiques liées à la nutrition.

 

campagne de prévention generali vitality

Le programme Generali Vitality, lancé en Allemagne au 1er juillet 2016 puis en France au 1er janvier 2017, met à disposition des salariés des entreprises clientes de nombreuses « occasions » d’améliorer son bien-être et sa santé : meilleure alimentation, arrêt du tabac, gestion du stress, pratique sportive…

Et parce que tout le monde peut apporter sa pierre à l’édifice, Apréva Mutuelle se lie au RC Lens pour la saison 2017-2018 pour proposer des actions de prévention et de promotion de la santé à destination du grand public mais également sensibiliser les jeunes à la pratique sportive : des conseils diététiques et nutrition tout en créant du lien social avec les pratiquants et supporteurs !

 

N’hésitez pas à consulter notre article « Nutrition en entreprise pour vos salariés : y avez-vous pensé ? » qui montre bien l’intérêt des entreprises, vos clients, à offrir à leurs collaborateurs une offre Nutrition.

Vous êtes intéressé et souhaitez passer à l’action ?  Prenez contact avec nos experts pour en savoir plus sur notre offre Corporate Wellness par exemple !

Contactez-nous