Regard d'experts

Produire du contenu nutritionnel : oui. Mais comment je m’y prends ?

Share

A l’ère du digital, développer ses propres contenus est incontournable pour installer une marque, un service, une entreprise, ou encore pour faire évoluer des comportements. Par ailleurs, la nutrition-santé est un terrain de prédilection pour la création de contenus et les supports sont multiples. Or, pour parler d’un sujet, il faut en être expert. Et il n’est pas évident de combiner création de contenus et valeur ajoutée nutritionnelle. Ainsi, si vous vous demandez comment produire des contenus nutritionnels en qualité et en quantité, alors ce qui suit va vous intéresser.

La nutrition : une thématique née pour la production de contenus

#food : c’est l’un des thèmes les plus repris sur « les internets ». Sur Instagram par exemple. Selon Julie Pellet, en charge du développement d’Instagram pour la France et l’Europe du sud, interviewée par Digimind : « Les foodistas se connectent du matin au soir, en moyenne 18 fois par jour. […] Le hashtag #food a été publié plus de 200 millions de fois depuis le lancement de la plateforme en 2010″. Depuis, il est accompagné de ses multiples déclinaisons : #foodporn, #healthyfood ou même #unicornfood.

Si la food crée un tel engouement, c’est certainement parce qu’elle fait partie de notre quotidien. Eh! oui, nous mangeons tous les jours. C’est peut-être aussi parce qu’elle parle à des passionnés : les passionnés de cuisine ou de pâtisserie, ceux qui scrutent les étiquettes, ou encore ceux pour qui une alimentation saine est la clé de la longévité. Toujours est-il que les influenceurs du food sont suivis par des centaines de milliers de followers et que des marques agroalimentaires parviennent à créer des communautés monumentales.

Digimind
Source Digimind

La puissance des contenus en ligne

Internet est tellement puissant que son impact touche à la santé publique. Ainsi, Santé Publique France s’interroge sur l’utilisation des outils digitaux pour faire passer les recommandations nutritionnelles. Dans un autre registre, les réseaux sociaux ont récemment pris la responsabilité de faire face à la propagande anti-vaccins, diffusée par leur biais. Internet et les communautés auraient-ils pris le pas sur toute autre forme de prescription ? On écouterait presque plus facebook que son médecin… 

Pour éviter les communications fausses, le mieux est donc de prendre la parole. En créant ses propres contenus, une marque s’assure de l’impact et de la véracité du propos. Y’a plus qu’à !

Des contenus, d’accord. Encore faut-il avoir des choses à dire !

La bonne démarche est de savoir trouver un angle, qui fera votre spécificité. Mais aussi de prendre de la hauteur et de ne pas vous concentrer uniquement sur vos produits. Exemple : Charal a créé le Meatlab. Il s’agit d’un espace d’expression qui traite de thématiques de société, comme le flexitarisme ou l’assiette & le genre. Cet « espace » se matérialise sous la forme d’un blog et de tables rondes menées avec des experts. Un autre exemple récent est celui du fournisseur d’ingrédients Natural Origins qui a créé son site et les contenus associés (blog, vidéos, publications sur les réseaux sociaux) sur le thème du voyage botanique.

Ainsi, vous pouvez constater que toutes les entreprises et toutes les marques ont quelque chose à dire. Le tout est de définir un fil conducteur précis, en se faisant aider pour rédiger une ligne éditoriale. Celle-ci vous permettra de définir les thèmes abordés, le ton, les rédacteurs sollicités, les prises de position s’il y en a, les formats, etc. Cela vous aidera à prendre de la hauteur, pour développer des contenus aspirationnels.

Quels contenus nutritionnels pouvez-vous envisager ?

Lorsque vous aurez défini les thématiques à aborder, il faudra déterminer comment vous voulez les traiter. Autrement dit, le ou les formats que vous envisagez. Bien sûr, ce choix dépendra :

  • de l’impact que vous voulez avoir,
  • de vos compétences en interne ou en externe,
  • du temps dont vous disposez,
  • mais aussi de votre cible, qu’elle soit BtoB ou BtoC.

Voici un aperçu des possibilités qui s’offrent à vous : 

Les articles

La rédaction d’articles est sans doute le moyen le plus simple et le plus répandu de créer du contenu. Ces articles vous permettront d’être référencés (gratuitement) sur des mots clés importants pour votre métier. La mise en place de ce type de contenus est assez simple puisqu’il « suffit » d’ajouter une page blog à votre site internet. Cependant, faire vivre ce blog est une autre histoire. Dans 100 % des cas, c’est très chronophage. En effet, pour créer une visibilité suffisante, vous devrez produire des contenus réguliers (a minima chaque semaine) et optimisés pour le référencement. Cela sous-entend de rédiger des articles comprenant entre 700 et 1 000 mots. Néanmoins, la difficulté est de trouver un juste équilibre entre qualité et quantité :

  • quantité parce qu’il faut publier suffisamment de contenus pour être visible de vos lecteurs et des robots Google ;
  • qualité parce qu’il ne s’agit pas d’inonder vos lecteurs de contenus inintéressants et que vous devez garantir un haut niveau d’expertise nutritionnelle.

C’est la raison pour laquelle, avant de vous lancer, prenez le temps de créer votre stratégie éditoriale et d’accepter de vous faire aider par une agence à la fois spécialiste de l’inbound marketing et de vos problématiques techniques. Chez Nutrikéo, nous rédigeons par exemple des articles pour nos clients Biospringer, PiLeJe Industries ou encore Banania.

Banania

Les contenus sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont sans doute le 2ème vecteur que vous devrez privilégier. Vos clients ou les consommateurs qui vous suivent s’empresseront de vous chercher sur les réseaux sociaux majeurs que sont Facebook, Instagram, Linkedin et Twitter. N’oubliez pas que vos clients sont ou seront en partie des Millenials ou des digital natives, et que vous devez utiliser des supports de communication qui leur parlent. En 2019, on ne peut pas envisager le lancement d’une marque sans l’appui des réseaux sociaux.

Ainsi, une page pour une marque a deux vocations majeures : vous créer une vitrine et entrer en contact avec les consommateurs/clients. Nous travaillons par exemple depuis plusieurs années avec la marque de nutrition infantile Babybio. Cette marque s’adresse à des parents avides d’informations à propos de l’alimentation de leurs enfants. Et le réseau social offre des réponses quasi instantanées, ce qui est très adapté aux problématiques alimentaires.

Babybio

Si la communication sur les réseaux sociaux en BtoC est acquise, la présence sur les réseaux sociaux BtoB se développe de façon flagrante ces derniers mois. Nutrition & Santé a par exemple récemment lancé sa page corporate Linkedin.

Linkedin

Votre principal défi sera, encore une fois, de fournir des contenus orientés réseaux sociaux tout en conservant la rigueur nécessaire en termes de fond. Toute la complexité est d’adopter un ton (fun, par exemple) tout en parlant de bénéfices nutritionnels ou en fournissant des conseils. Et pour cela, la collaboration avec une agence spécialisée sera un soutien fondamental pour vous. 

La vidéostudio culinaire

Dès cette année, 80 % du trafic internet devrait provenir de la vidéo*. Cette information devrait suffire à vous convaincre de développer ce format si vous souhaitez être visible sur le web. En ce qui concerne la nutrition-santé, elle s’implante sur plusieurs types de contenus :

  • La vidéo institutionnelle comme l’a fait PepsiCo pour valoriser sa marque employeur.
  • La vidéo produit, sur le modèle de Nutergia avec sa chaîne Youtube. Et qui fonctionne très bien pour valoriser d’une filière, à l’image de Givaudan.
  • Et bien sûr, la vidéo recette qui bénéficie d’un grand boom. A ce titre, nous avons créé un studio culinaire qui nous permet de produire des contenus vidéos et photos pour des recettes santé, pour notre marque KOAM et pour nos clients.

Le podcast : le contenu à la mode

Le podcast est le format du moment. Pourquoi ? Parce qu’il est facile ! Un podcast, ça s’écoute dans les transports, au bureau, chez soi… On peut en interrompre l’écoute ou l’écouter en partie. Et écouter sollicite beaucoup moins de fonctions que de lire par exemple. Toutes ces raisons font du podcast un format dans l’air du temps, qui plus est un format qui fidélise. Selon Armand Campolo de MinuteBuzz, 90 % des auditeurs reviennent après une première écoute.

Le format est, certes, dans l’air du temps, mais il a encore peu été exploité en dehors des médias traditionnels (radio, médias web…). Le choisir est donc en quelque sorte se positionner comme précurseur. Pour vous donner un aperçu du rendu, nous vous invitons à écouter nos podcasts sur les aliments ultra-transformés ou sur les tendances nutrition-santé pour 2019.

Pour comprendre concrètement comment développer un podcast, prenez contact avec une personne de notre équipe et nous vous expliquerons comment déterminer une ligne éditoriale (encore une fois), votre ton, votre porte-parole, votre fréquence de publication… C’est par ici ! Nous pourrons ensuite vous épauler dans la rédaction de vos scripts et la mise en ligne de vos contenus.

Les contenus premium

Il s’agit des contenus qui vous aideront à convertir votre auditoire en leads, c’est à dire en clients potentiels. Livres blancs, webinars, études de cas… sont autant de formats qui vous permettront de faire part de votre expertise. Les produire nécessite des capacités rédactionnelles et graphiques qu’il est préférable de confier à une agence si vous souhaitez tenir vos engagements quantitatifs et qualitatifs. En effet, il n’est pas rare de sous-estimer :

  • l’investissement en termes de temps pour concevoir ce type de contenus
  • la capacité à se renouveler, d’un numéro à l’autre

Livre blanc

Pourquoi choisir une agence spécialisée en contenus nutritionnels ?

Vous l’aurez compris, le challenge est de maîtriser à la fois le fond et la forme. Sans vouloir nous lancer des fleurs, chez Nutrikéo, notre spécificité est d’être spécialiste de la création de contenus ET de la nutrition-santé ! Notre équipe est à la fois composée de spécialistes de la nutrition-santé (ingénieurs agro, diététiciens) et d’experts du digital (chef de projet digital, social media managers). Alors, pour en apprendre encore plus, inscrivez-vous à notre webinar dédié aux contenus nutritionnels (c’est ici) ou contactez-nous : nous discuterons de votre projet avec plaisir !

*Source Cisco