Regard d'experts

A la recherche de votre agence de conseil en marketing nutrition-santé ? Les 3 clés d’une collaboration réussie.

Share

Que ce soit pour une collaboration one-shot ou un accompagnement long terme, il existe quelques règles fondamentales pour choisir votre agence conseil en marketing nutrition-santé. L’enjeu est de mener à bien votre stratégie, qu’elle porte sur des produits ou services, une nouvelle technologie ou votre positionnement.

CLÉ N°1 : TOUTES LES AGENCES NE SE VALENT PAS

Spécialiste vs Généraliste

Une agence spécialiste fera toujours la différence en termes de maîtrise du sujet, comparativement à une agence généraliste. En effet, cette dernière, malgré les avantages inhérents à son positionnement, devra se plonger dans un sujet « from scratch » et s’appuyer sur des experts externes. Au-delà de la spécialisation affichée, l’historique de l’agence et le parcours des collaborateurs qui la composent sont de bons indicateurs des expertises et de leur degré de maîtrise. Tout cela nourrit un décryptage optimal des tendances du marché et des attentes des consommateurs. Et la saisie d’opportunités externes, vectrices d’innovation.

La force du réseau

L’innovation passe aussi par l’écosystème construit et consolidé au fil des années et des missions : spécialistes, institutions, laboratoires… au niveau local comme international. Oser ces partenariats favorise la création et donne aux entreprises de réels avantages concurrentiels. Et votre agence conseil en marketing doit vous offrir ces possibilités !

Citons quelques exemples de partenariats réussis dans d’autres univers :Institut des nutraceutiques et des éléments fonctionnels de l’Université Laval

  • La boulangerie St Méthode au Québec a développé un partenariat de R&D avec l’INAF* (Institut des nutraceutiques et des éléments fonctionnels de l’Université Laval). Celui-ci l’aide à choisir les meilleurs grains et à améliorer la satiété procurée par le produit.
  • Le laboratoire pharmaceutique français TargEDys a partagé plus de 10 années de recherche au sein des laboratoires de l’INSERM à la faculté de Médecine et de Pharmacie de Rouen. Il a développé des solutions nutritionnelles telles que le complément alimentaire EnteroSatys®. Cette innovation permet de réguler naturellement l’appétit et de contrôler les déséquilibres métaboliques en lien avec le microbiome.

Découvrez l’écosystème unique de Nutrikéo…

Nous travaillons main dans la main avec des partenaires experts dans leur domaine. Par exemple, le cabinet de conseil scientifique et réglementaire spécialisé en nutrition Pharmanager development. Nous participons aux groupes de travail de plusieurs syndicats et pôles de compétitivité comme le Synadiet, l’APACOM ou le pôle Aliments Santé. Enfin, nous nous appuyons sur notre réseau, notamment universitaire : SATT, INRA…

CLÉ N°2 : PENSER COLLABORATION VS EXÉCUTION

Une agence de conseil impliquée de A à Z

Le manque de collaboration est une source à la fois de perte de temps et de frustration, voire d’échec de la démarche. Idéalement, il est préférable d’intégrer votre agence de conseil dès vos premières réflexions pour construire ensemble un cahier des charges réaliste. Celui-ci permettra également d’avoir une vision globale des enveloppes budgétaires et planning prévisionnels, mais aussi des différentes étapes, des intervenants et de leur rôle. Quoi qu’il en soit, le soumettre le plus tôt possible et prendre le temps de le décortiquer ensemble est fondamental pour vous aider à prendre du recul, et avoir un œil neuf et neutre.

L’agence de conseil pourra également vous accompagner dans la mise en place ou la mise en relation avec un living lab. Les living labs, nommé aussi laboratoires vivants, ont été conçus à la fin de années 90 aux US, puis développés en Europe en 2006 avec la création de l’European Network of Living Labs (plus de 370 à travers le monde). Elles visent à co-développer de nouveaux produits ou services avec les usagers eux-mêmes, dans des conditions réelles. A ne pas confondre avec les fab labs ou laboratoire de fabrication ! Ces derniers facilitent les échanges de savoirs et de compétences techniques de ses utilisateurs, ainsi que l’accès à des machines et outils permettant d’aboutir à la fabrication d’un objet ou d’innovations numériques.

Parmi ces collaborations intéressantes, on peut citer :

  • Le « Beef Breizh Burger », un concours créatif autour du bœuf, de la Bretagne et des burgers. Il est réservé aux particuliers et a été organisé par Interbev Bretagne. Ils étaient 20 à concourir pour imaginer un tout nouveau burger à la Bretonne, avec des ingrédients régionaux.
  • L’utilisation des imprimantes 3D par la FabNurse, à l’université Keio au Japon, pour co-concevoir avec des patients leurs objets de soin personnel. Ou encore l’association My Human Kit et Nicolas Huchet, depuis le LabFab rennais en France, pour concevoir la prothèse de main*.
  • « Rififi à Daisy Town », un serious game de prévention du diabète conçu de manière collaborative par DiabèteLAB, le Living Lab de la Fédération Française des Diabétiques. Il a pour vocation la prise en compte des besoins, de l’expérience, des usages et des idées des patients dans la conception, le développement et l’évaluation d’innovations.

prévention_diabète

L’idée est de mutualiser les forces pour faire converger les idées et co-créer ensemble des projets viables et pérennes.

Le temps, c’est de l’argent…

Evidemment, il ne s’agit pas là de « gaspiller » son temps mais d’allouer au bon moment les bonnes ressources et de laisser le « temps qu’il faut » à chaque intervenant pour gérer sa mission. Il est également essentiel de prévoir des étapes charnières pour réajuster les délais et priorités, voire le cahier des charges, en fonction de l’avancé de chaque projet.

Ci-après, quelques exemples – mais gardons en tête que chaque demande est bien spécifique – de durées prévisionnelles :

  • Conception d’un site internet one-page (rédaction, graphisme, développement-intégration) : 3 mois
  • Création d’une brochure 6 pages A5 (rédaction et graphisme) : 1 mois
  • Réalisation d’une étude de marché, selon le périmètre prévu et le niveau de détails attendus : de 3 semaines à 3 mois
  • Recherche d’un produit clé-en-main : de 3 semaines à 3 mois
  • Développement d’un nouveau complément alimentaire (formulation, sourcing d’ingrédients, etc.) : minimum 1 an
  • Etude qualitative : de 1,5 à 3 mois

Et pour le clin d’œil…

 

CLÉ N°3 : OUVRIR SES CHAKRAS

Des contraintes oui, mais pas de barrière

Quelles concessions êtes-vous prêt à faire ? Au contraire, quelles contraintes avez-vous ? Se brider ou brider l’agence va sans aucun doute bloquer le process d’innovation. Pour y parvenir, il est essentiel de :

  • Lâcher prise en confiant son projet à quelqu’un d’autre. Voyez-le comme une opportunité : c’est à la fois un regard extérieur bénéfique pour le projet et l’occasion pour vous de vous concentrer sur un autre pan du projet.
  • Faire confiance à l’agence qui possède a priori – si vous l’avez choisi – l’expertise pour faire des recommandations, que vous pouvez bien entendu challenger sans les remettre en question.

Et pour mener à bien la genèse de bonnes idées et de nouveaux produits, services ou concepts, quoi de mieux qu’une session d’ideation ou innovation factory ?

Découvrez notre méthode SINC® au service de la génération d’idées…atelier_créativité

Des brainstormings générateurs de plus de 100 concepts : produits, campagnes, élargissement de gammes, supports et actions de communication… Il s’agit de partir des idées les plus absurdes pour faire émerger les plus prometteuses et concrètes, par une méthode efficace en 4 étapes : stimulation, inception, navigation et conceptualisation.

Qui dit expertise, dit concurrence

Ouvrir ses chakras, c’est aussi accepter que l’agence de vos rêves travaille avec certains de vos concurrents. N’en ayez pas peur ! Cela valide au contraire l’expertise qu’elle a de votre secteur et de vos enjeux. Les agences sont habituées à travailler sous contrat de confidentialité. Par conséquent, à faire la part des choses pour vous apporter des propositions différenciantes. Et si la mission est sensiblement la même ? Selon sa taille, l’agence sera à même de confier le projet à une équipe différente pour éviter toute confusion.

Vous l’aurez compris, il existe de multiples manières d’innover ou de mener à bien votre projet mais la première étape est définitivement toujours la même : bien choisir avec qui le faire pour rencontrer le succès escompté ! N’hésitez pas à prendre contact avec un de nos experts pour parler de votre besoin.